Archives des Tags: parti socialiste

Édito du 3 décembre 2021

 ÉDITO   De l’ombre à la lumière

Cette semaine aura été marquée par deux faits politiques majeurs : l’officialisation de la candidature d’Éric Zemmour et contre toute attente la qualification en tête pour le second tour d’Éric Ciotti à la désignation des militant·e·s LR.

Édito du 26 novembre 2021

 ÉDITO   25 novembre, journée contre les violences faites aux femmes

Minerva Mirabal, naquit le 13 mars 1926 en République dominicaine. À l’été 1949, le dictateur Rafaël Trujillo la remarqua lors d’un bal. Elle refusa ses avances ce qui causa l’incarcération de son père, puis la sienne. La jeune femme et ses sœurs se rapprochèrent des milieux socialistes et communistes. Le 25 novembre 1960, le dictateur envoya 4 militaires du service du renseignement assassiner les trois sœurs

Édito du 19 novembre 2021

 ÉDITO   Du pain et des roses

Ce titre pourrait presque résumer l’essence d’un programme socialiste. Le pain pour vivre mieux et les roses pour redonner espoir et optimisme. C’est ce que nous retrouvons dans les premières mesures annoncées par notre candidate à la présidentielle, Anne Hidalgo.

Édito du 12 novembre 2021

 ÉDITO   La République, un double combat de chaque instant

Les insultes, les cris d’orfraie ou l’appel à la censure ne permettront nullement de créer une alternative à l’offre politique qu’Eric Zemmour incarne ces jours-ci. Cela a été testé sur Le Pen père et on a tous vu le résultat. Eric Zemmour trouve audience auprès d’un grand nombre de Français et de Françaises, parce qu’il offre une vision du monde qui leur paraît répondre à leurs peurs et à leurs attentes, tout en promettant une sorte de retour en arrière, dans un monde perçu comme connu

Édito du 5 novembre 2021

 ÉDITO   Justice et délinquance

C’est, selon les sondages, une des préoccupations importantes des français·e·s qui pensent que la réponse à la délinquance n’est pas à la hauteur. C’est malheureusement vrai. Ce n’est pas la sévérité des peines qui est en question, contrairement à ce qui est affirmé ici ou là, mais le fonctionnement de toute la chaîne pénale : police–justice–pénitentiaire.
La justice n’a pas la taille suffisante pour traiter tous les dossiers qui lui sont adressés par la police. La pénitentiaire