Européennes : une majorité de gauche possible

20140111 seminaire-europeNon l’Europe n’est pas condamnée à être majoritairement de droite ! S’il n’existe pas d’alternative à l’Europe, il y aura le 25 mai prochain une alternative à l’Europe libérale. Pour la première fois, les socialistes européens des 28 pays présenteront un candidat commun à la commission européenne afin de succéder au très libéral Manuel Barroso. Ce candidat sera l’allemand Martin Schulz (SPD), ami des socialistes français et actuel président du Parlement Européen.

Avant cela, il faut qu’un maximum de députés européens socialiste français soit élu. Pour la grande région Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou Charente), nos neufs candidat-e-s titulaires tenaient un séminaire de travail les 10 et 11 janvier dernier à Nantes, emmenés par la tête de liste Isabelle Thomas (députée européenne de Saint-Malo).

Si la campagne sera très courte, moins de deux mois après les municipales de mars, la présence sur le terrain des colistiers est déjà effective. N’oublions pas que les élections européennes concernent autant le quotidien des citoyens que les élections municipales. Le dispositif ERASMUS pour les étudiants, la révision de la directive sur le détachement des travailleurs, les fonds européens pour le financement de nombreux projets locaux, etc. Autant de sujets où les socialistes européens se battent au quotidien à Bruxelles et Strasbourg. À nous de faire en sorte qu’avec nos alliés des autres formations de gauche nous puissions donner une nouvelle orientation au projet européen.