Emploi, éducation, élections municipales et européennes : les priorités des socialistes pour 2014

Fabrice Roussel2Le budget 2014 récemment voté par le Parlement est une nouvelle confirmation des orientations, prises dès le début du quinquennat, pour redresser notre pays tout en assurant le financement des priori-tés que sont la relance de l’emploi, l’éducation et la jeunesse, le relève-ment de nos entreprises par l’investissement et l’innovation.

Ce budget 2014 met en place des mesures concrètes de soutien au pouvoir d’achat en revenant sur le gel du barème de l’impôt sur le revenu voté par l’ancienne majorité, en revalorisant la décote pour les ménages modestes de 5 %, en revalorisant le revenu fiscal de référence de 4 %, mais aussi en baissant la TVA sur les travaux de rénovation énergétique, ou en maintenant la réduction d’impôt pour les frais de scolarité.

Le budget poursuit aussi l’effort sans précédent sur la politique de l’emploi, et notamment de l’emploi des jeunes, mais aussi pour la compétitivité des entreprises avec les investissements d’avenir (12 milliards d’€ de crédits sont
dégagés) ou encore en débloquant 300 millions d’€ en prêts remboursables pour aider les entreprises en difficulté.

En 2014, nous devons continuer notre mobilisation pour montrer la pertinence de l’action de François Hollande et du gouvernement de Jean-Marc Ayrault pour redresser notre pays.

Mais nous aurons aussi à cœur d’être pleinement engagés pour les élections municipales. Nous porterons des poli-tiques volontaires, solidaires et innovantes autour d’une valeur constante : le service public. Le progrès municipal est ancré à gauche. Tous nos bilans d’action le confirment.

Enfin, après la désignation de nos candidat-e-s pour les élections européennes, le Parti socialiste devra se mobiliser pour porter l’Europe de l’harmonisation des droits sociaux vers le haut, des politiques industrielles communes et le volontarisme dans la lutte pour l’emploi.

Je vous souhaite une excellente année 2014 pour vous et vos proches !

Fabrice Roussel, Premier secrétaire fédéral