Vincent Peillon présente le projet de loi de réforme de l’École à l’Assemblée nationale

Vincent Peillon a défendu mercredi le projet de loi pour la refondation de l’École devant l’Assemblée nationale. Il définit trois objectifs : élever le niveau de connaissances, de compétences, de culture des enfants, réduire les inégalités sociales et territoriales et lutter contre l’échec scolaire et les sorties du système sans qualification.

Une réforme des moyens

La réforme de l’Ecole engage de véritables moyens : la création de 60 000 postes d’ici 5 ans et celle des écoles supérieures du professorat et de l’éducation. Ceci permettra notamment de donner la priorité au primaire, développer l’accueil des moins de 3 ans, le « plus de maîtres que de classes » et des dispositifs pédagogiques adaptés.

Une refondation pédagogique pendant tout le quinquennat

Cette réforme prévoit une véritable refondation pédagogique : la refonte du socle commun, des enseignements enrichis d’un parcours d’éducation artistique et culturelle, d’un enseignement moral et civique, de l’enseignement d’une langue vivante dès le CP, l’entrée de l’école dans l’ère du numérique, la mise en place d’un parcours individuel d’information et d’orientation, la création d’un Conseil supérieur des programmes, la réorganisation des cycles, des rythmes scolaires… Cette refondation nécessitera une mise en œuvre tout le long du quinquennat.

 

pour-en-savoir-plus

Consultez notre dossier « Pour l’avenir de la jeunesse de notre pays… »