Archives des Tags: PS 44

Vous êtes absent le 26 mai ?
Pensez au vote par procuration !

Si vous ne savez pas à qui confier votre procuration, n’hésitez pas à nous contacter :
PS 44 – 02 40 20 63 00 ou fede44@parti-socialiste.fr.

Nous vous donnerons les coordonnées d’un socialiste qui pourra voter pour vous.

À lire : « Acteurs du changement », 44 portraits de militant-e-s

acteurs-du-changementFrançois Caillaud vient de publier son premier livre. Intitulé « Acteurs du changement », il présente 44 portraits de militant-e-s socialistes du département. L’auteur sera présent à la fête de la Rose de Préfailles.

Ces itinéraires de vie sont une traversée de l’histoire politique et sociale des 60 dernières années : luttes paysannes et ouvrières, guerre d’Algérie, Mai 68, émancipation des femmes ou 10 mai 1981. Ces hommes et femmes racontent comment ils ont vécu et participé à ces événements avec de belles anecdotes à la clé. Souvent d’origines modestes, ils ont façonné

#BringBackOurGirls : le PS 44 se joint à la mobilisation

bringbackourgirlsLa fédération de Loire-Atlantique du PS soutient la mobilisation internationale qui vise à alerter les opinions publiques et à dénoncer l’enlèvement et la mise en esclavage de plus de 200 jeunes Nigérianes par le groupe islamiste Boko Haram.

Il y a un mois, ces jeunes filles étaient enlevées dans l’internat de leur lycée. Boko Haram n’en est pas à sa première attaque visant spécifiquement des jeunes filles allant à l’école. C’est bien l’éducation des femmes, condition de leur émancipation, qui est à chaque

Vous êtes absent le 23 et/ou 30 mars ?
Pensez au vote par procuration !

Si vous ne savez pas à qui confier votre procuration, n’hésitez pas à nous contacter :
PS 44 – 02 40 20 63 00 ou fede44@parti-socialiste.fr.

Nous vous donnerons les coordonnées d’un socialiste qui pourra voter pour vous.

Manifestation anti-aéroport : les propos indignes de Julien Durand

Le Mouvement des jeunes socialistes et le Parti socialiste de Loire-Atlantique expriment leur indignation suite aux propos tenus par Julien Durand, porte-parole de l’ACIPA, dans un journal national où il indique que « lors de la manif (de samedi dernier) des gens des cités de la banlieue nantaise se sont greffés au mouvement quand les violences ont éclaté ».