Stop aux violences et aux actes homophobes !

oui-pour-l-egalite-badgeLe Parti socialiste de Loire-Atlantique dénonce les violences commises par les opposants à la loi ouvrant le droit au mariage aux personnes de même sexe et appelle au respect du débat démocratique.

Les événements qui ont eu lieu ces derniers jours à l’initiative d’opposants au droit au mariage pour tous traduisent une conception dévoyée du débat démocratique.

La traque de la journaliste Caroline Fourest lors de sa venue à Nantes le 13 avril dernier est un acte intolérable et une atteinte manifeste à la liberté d’expression des opinions.

Les tentatives d’intimidation à l’égard des élus de la République sont elles aussi inacceptables. Plus grave encore est l’encouragement à la violence et à l’homophobie des pourfendeurs de la Loi Taubira, avec les conséquences que l’on constate désormais par des agressions envers les personnes homosexuelles.

Les manifestations légales ont été autorisées, l’opposition parlementaire a largement pu s’exprimer au sein de l’Assemblée nationale et du Sénat – avec d’ailleurs des propos parfois hors des limites du respect dû à tous les citoyens -, et les médias ont laissé une large place à l’expression des opinions opposées à la Loi.

Le débat démocratique a donc été permis et respecté. Menacer de « guerre civile » (Christine Boutin) ou de faire « couler le sang » (Frigide Barjot) sont des atteintes graves aux institutions et aux citoyens. Les élus de droite doivent revenir à un mode d’expression respectueux des valeurs républicaines et en particulier d’égalité entre tous les citoyens inscrite à l’article 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Cette escalade de violence est d’autant plus douteuse de la part de ces opposants qu’ils prétendent protéger « la » famille. Or par ces actes et ces menaces, ils mettent en danger les familles homoparentales, enfants et parents.

Il est temps de prendre acte des évolutions de la société. Il n’existe plus une famille, mais des familles monoparentales, recomposées, homoparentales…

Le Parti socialiste est aux côtés des associations LGBT dans ce moment particulièrement détestable, et nous nous associons au rassemblement contre l’homophobie organisé samedi 20 avril à Nantes (rdv 14h00 place Royale).

Le PS continuera à porter cette valeur fondamentale de la République française d’égalité de tous les citoyens quelle que soit leur orientation sexuelle.

Fabrice Roussel, Premier Secrétaire fédéral
Émilie Mottier, Secrétaire fédérale à l’égalité réelle