Les socialistes des Pays de la Loire organisés et déterminés pour 2015

20141010 union-regionaleLe calendrier électoral et le découpage des régions ayant été clarifiés par le premier ministre le 16 septembre lors de son discours de politique générale, les fédérations PS des 5 départements de la région ont décidé à l’unanimité de s’organiser rapidement pour désigner la tête de liste aux élections régionales de fin 2015 en accélérant le calendrier de désignation. Ils s’inspirent ainsi de la démarche victorieuse à Nantes lors des élections municipales.

Lors d’une rencontre avec la presse, Christophe Clergeau, président de l’Union régionale du Parti socialiste dans les Pays de la Loire, est revenu sur la situation politique actuelle, rappelé l’action de la Région depuis 2004 et analysé les enjeux pour le prochain scrutin :

 

blockquotes

Bien sûr, les temps sont difficiles pour la gauche en France mais je ne renonce pas. Dans cette situation critique il faut se garder aussi bien de hurler avec les loups que de contempler béatement l’action du gouvernement. Lorsque l’action va dans le bon sens, il faut le dire et s’en réjouir même. Lorsqu’une mesure rate sa cible, il faut aussi pouvoir le dire.

En Pays de la Loire, les socialistes ne sont pas dans l’incantation mais dans l’action. Nous sommes des bosseurs, en prise avec les nécessités quotidiennes des habitants. Nous avons un vrai combat devant nous.

Le combat pour moi, ce n’est pas ou plus la réforme territoriale : nous avons une région qui marche, elle est reconnue de tous, elle a été préservée. Nous devons nous concentrer sur ce que vivent concrètement les habitants et aux solutions concrètes à apporter en travaillant à plusieurs, main dans la main sans exclusive.

Nous obtenons des résultats.

En Pays de la Loire, il y a de vrais succès, des solutions qui marchent comme le montre le classement INSEE de la semaine passée : 4 départements des Pays de la Loire sur 5 figurent dans le top 10 de ceux où il fait le meilleur vivre. C’est le fruit d’une réussite collective où nous travaillons tous ensemble.

2015, ce sera aussi un enjeu citoyen car pour la première fois de notre histoire, le FN sera certainement présent au second tour des élections régionales mais aussi dans beaucoup de cantons en Pays de la Loire au mois de mars. La situation politique est inédite et appelle à des changements eux aussi inédits dans la stratégie politique.

Le FN propose un projet de société qui est à l’opposé des valeurs de l’Ouest et en particulier des Pays de la Loire.

Face au FN et à une droite dont on commence à voir le triste dessein à Angers, Laval ou la Roche sur Yon, le salut de la gauche viendra de sa capacité à se rassembler en 2015 et à regarder dans la même direction. Dès les cantonales, toutes celles et tous ceux qui ont les mêmes valeurs devront s’associer s’ils veulent que leurs idées ne disparaissent pas derrières les luttes d’égo ou partisanes. Nous voulons aller au-delà d’un simple accord entre partis politiques et rassembler sur nos valeurs, les associations, les syndicats et toute la société civile des Pays de la Loire qui s’investissent collectivement pour la réussite de la région.

Dans cette campagne, il faudra s’attendre à ce que les socialistes fassent bouger les lignes et proposent une nouvelle étape pouraller au-devant des habitants et écrire avec eux, le projet de leur région.

Faites passer le message !

www.clergeau.com