« Journée de la jupe » : rétablir quelques vérités !  

michelle-meunierAction de lutte contre le sexisme organisée ce vendredi 16 mai par les lycéens dans 27 établissements de l’académie de Nantes, l’opération « Ce que soulève la Jupe » fait l’objet depuis quelques jours d’attaques de la part de mouvements conservateurs.

Réaction de Michelle Meunier, Sénatrice de la Loire-Atlantique.

« Une fois de plus, la droite et les réactionnaires utilisent le mensonge, colportent les rumeurs, jouent sur les amalgames.

Rétablissons quelques vérités pour sortir de ce mauvais procès :

  • « Ce que soulève la jupe » (formulation issue du titre de l’ouvrage de Christine Bard, historienne du féminisme) est une journée de lutte contre le sexisme et les discriminations proposée vendredi dans plusieurs lycées de l’académie de Nantes, à l’initiative des lycéen-ne-s eux-mêmes.
  • Cette journée symbolique est l’aboutissement d’un travail pédagogique conduit depuis plusieurs années au sein des établissements et vient ponctuer une série de débats, d’échanges, de travaux sur l’égalité.
  • Il s’agit d’une approche qui interroge les stéréotypes existants dans la vie de tous les jours, dont les tenues vestimentaires. Bien évidemment, personne n’est obligé de porter une jupe !

J’aimerais m’adresser à celles et ceux qui agitent la polémique et s’estiment choqué-e-s par cette journée : seriez vous opposé-e-s à la lutte contre les discriminations et les stéréotypes ? Seriez-vous opposé-e-s à la promotion de l’égalité entre filles et garçons, femmes et hommes ? Seriez vous finalement opposé-e-s à la devise de notre République qui fait de l’Égalité notre socle commun ?

Défendre le droit légitime à la différence ne saurait justifier les inégalités.

Décidément, les stéréotypes ont la peau dure dans notre société. Les vieux conservatismes demeurent…et attendent la moindre occasion pour resurgir !

Plus que jamais, le combat pour l’égalité, et contre toute forme de discrimination, reste d’actualité. »