« Faire battre le cœur de la France »

À l’annonce des résultats de la Primaire citoyenne dimanche 29 janvier, Benoît Hamon a pris la parole. Ses premiers mots étaient adressés à tous les électeurs de gauche qui ont participé à cette Primaire.

Votre mobilisation est le signe d’une gauche vivante et vibrante ; elle me donne une force considérable pour vous représenter et gagner cette élection présidentielle.

Benoît Hamon a adressé « un salut sincère et chaleureux à Manuel Valls. Lors de notre débat, nous avons exposé des différences certaines mais nous avons su dire, aussi, qu’elles ne seront pas irréductibles lorsqu’il s’agira d’affronter nos vrais adversaires.
Face à une droite des privilèges, conservatrice, et une extrême-droite destructrice notre pays a besoin de la gauche qui pense le monde tel qu’il est et non tel qu’il fut, une gauche capable de porter un futur désirable.
Je mesure avec gravité et lucidité la responsabilité que vous m’avez confiée. Je mesure votre confiance, elle n’est pas un poids, elle est un élan. J’aurai l’honneur de pouvoir incarner, après François Mitterrand, Lionel Jospin, Ségolène Royal et François Hollande, nos attentes de progrès, nos espoirs de justice.
J’ai la conviction que face à une droite des privilèges, une droite conservatrice et une extrême-droite destructrice, notre pays a besoin, d’une gauche moderne, innovante, tournée vers l’avenir, capable de fabriquer et de porter un futur désirable. »


De son côté, Manuel Valls a déclaré : « Je tiens chaleureusement à féliciter Benoît Hamon. Je l’ai appelé il y a quelques instants. J’ai depuis toujours, le sens de l’action collective et de la loyauté, je suis profondément attaché au respect des engagements pris. Benoît Hamon est le candidat de notre famille politique, il lui appartient de mener à bien la belle mission du rassemblement. Je veux lui souhaiter bonne chance ».