Rentrée scolaire : ensemble, poursuivons la refondation de l’école !

rentree-scolairePERMETTRE À TOUS LES ENFANTS DE GRANDIR, DE S’ÉPANOUIR, DE SE FORMER ET DE S’ORIENTER VERS UN MÉTIER

> télécharger le tract

Pour cette rentrée 2014, 22 000 enseignants supplémentaires, soit 40 % des 60 000 postes promis par François Hollande, sont d’ores et déjà aux côtés des élèves. Priorité des socialistes, la refondation de l’école se poursuit jour après jour.

Grâce à l’action du gouvernement, la rentrée 2014 offre encore plus de moyens aux communautés éducatives, plus de justice sociale, et un système scolaire plus attentif aux besoins de chaque élève. Car c’est d’abord en agissant pour l’éducation, l’épanouissement et la formation de tous les enfants, que notre pays pourra relever les défis d’aujourd’hui et préparer ceux de demain.

Cette politique éducative rompt avec celle des gouvernements de droite qui, pendant plus de dix ans, ont malmené l’école de la République et ses enseignants, faisant de la France un des seuls pays de l’OCDE à réduire ses dépenses en matière d’éducation.

 

priorite-au-primairePriorité au primaire : après les années de saignée orchestrée par la droite qui avait supprimé 80 000 postes, 54 000 postes sont progressivement recréés dans les écoles. Le gouvernement va créer 5 000 postes dans l’enseignement supérieur et 1 000 postes dans l’enseignement agricole.
rythmes-scolairesNouveaux rythmes scolaires : en cette rentrée 2014, tous les enfants bénéficient de rythmes plus adaptés, centrés sur cinq matinées de classe au cours desquelles les apprentissages fondamentaux sont favorisés. Des activités périscolaires, artistiques, culturelles, sportives, sont proposées.
moins-de-3-ansScolarisation des enfants de moins de 3 ans : abandonnée par la droite, la scolarisation précoce est un moyen efficace pour lutter contre les inégalités, favoriser la réussite scolaire des enfants, et notamment ceux issus des milieux les moins favorisés. Le gouvernement s’attache à la renforcer en cette rentrée, dès cette année.
aide-scolariteAide à la scolarité de tous : pour lutter contre les inégalités, l’allocation de rentrée scolaire a été augmentée de 25 %, dès la rentrée 2012. À la rentrée 2014, près de 80 000 étudiants de milieu modeste qui ne bénéficiaient pas d’aides vont recevoir une bourse annuelle de 1 000 euros.
eleves-handicapAccompagnement des élèves en situation de handicap : grâce au Gouvernement, plus de 28 000 auxiliaires de vie scolaire se verront progressivement proposer un CDI, leur permettant de s’investir de façon durable aux côtés des élèves qu’ils accompagnent.
plus-de-maitresDéveloppement du dispositif « Plus de maîtres que de classes » : dans les écoles concernées, un enseignant supplémentaire est affecté, favorisant ainsi le travail collectif, les petits groupes, les initiatives pédagogiques et le suivi des élèves.
educ-prioritaireRefonte de l’éducation prioritaire : parce que l’éducation est au coeur du pacte républicain, le gouvernement a souhaité accompagner davantage les écoles et collèges qui en ont le plus besoin. Dès la rentrée 2012, 102 secteurs disposent de moyens renforcés. En 2015, ce sont près de 1 100 réseaux d’éducation prioritaire qui en bénéficieront avec un renforcement de la liaison école-collège.
formation-enseignantsFormation des enseignants : depuis un an, la formation des enseignants, supprimée par la droite, a été réinstaurée et permet l’arrivée dans nos écoles de professionnels mieux outillés pour accompagner nos enfants.
preparation-avenirPréparation de l’avenir : avec le lancement d’un grand plan pour le numérique à l’école, le gouvernement souhaite favoriser des pratiques pédagogiques interactives et innovantes.
insertion-pro-des-jeunesInsertion professionnelle des jeunes : augmenter le nombre d’apprentis de 30 %, mieux connaître les diplômes professionnels, créer des dispositifs pour favoriser l’orientation des jeunes : ce sont des chantiers majeurs engagés par le gouvernement.

 

Jour après jour, avec le président de la République, François Hollande, et la Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, l’école de la République se transforme pour devenir plus juste et plus efficace et permettre à tous les enfants d’accéder au plus haut niveau de connaissance et de culture pour être aux rendez-vous de l’avenir.