Aéroport de Notre Dame des Landes : Oui à l’État de droit, non à l’improvisation

La position du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain :

Lors de la 2e séance d’installation du Conseil régional, Bruno Retailleau a proposé un vœu pour condamner l’agression de riverains de la ZAD et pour demander l’évacuation immédiate de cette zone.

Notre groupe est pleinement engagé dans la réalisation de l’aéroport et partage pleinement ce vœu en ce qui concerne la condamnation des actes de vandalismes inacceptables sur les logements des riverains. Nous partageons naturellement la demande de mise en place de moyens pour assurer la sécurité des habitants de Notre-Dame-des-Landes et des communes avoisinantes.

L’évacuation de la ZAD ne peut cependant être improvisée et c’est la raison pour laquelle nous ne pouvons voter le vœu proposé par la majorité. L’hypothèse d’une évacuation partielle permettrait certes de démarrer utilement les travaux mais organiserait le face à face, au risque de la confrontation, entre les forces de l’ordre et les zadistes.

L’évacuation de la ZAD devra être complète, durable et réalisée en toute sécurité. C’est à l’Etat de fixer le calendrier des travaux dont devra découler l’évacuation de la ZAD et de réunir les moyens nécessaires à cette opération.

Site du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain